Communiqué de presse

Les portiques de sécurité sont opérationnels

Les dispositifs de sécurité à rayons X et les portiques de détection des métaux sont opérationnels dans les gares de Bruxelles-Midi, Anvers-Central et Liège-Guillemins.

Les Ministres de l’Intérieur Jan Jambon, de la Mobilité François Bellot et Koen Kerkaert le Directeur Général Transport (SNCB) ont visité, ce matin, les installations de sécurité en gare de Bruxelles-Midi et d’Anvers-Central.  Prochainement une visite des installations de la gare de Liège-Guillemins sera effectuée.

Les contrôles renforcés au départ des trains à grande vitesse sont composés de portiques de sécurité, de dispositifs à rayons X et de détecteurs de métaux (similaires à ceux des aéroports).

Ce dispositif de sécurité est l’un des aspects parmi d’autres d’un plan de sécurité global décidé par le gouvernement fédéral.    

Un budget d’investissement de 15,7 millions a été débloqué par le gouvernement fédéral notamment pour les dispositifs de sécurité et cameras. En plus de cela un budget annuel de 6,6 millions pour le personnel est prévu, pour la maintenance des dispositifs et des caméras. 

Pour rappel, la SNCB avait pris des mesures pour renforcer la sécurité dans les gares, comme l’installation de caméras supplémentaires et le recrutement de plus d’une centaine d’agents Securail.   

Concrètement, les contrôles sont réalisés sur base d’un protocole opérationnel entre la police fédérale et Securail, le service de sécurité de la SNCB, chacun dans les limites de ses compétences. 

Des portiques de sécurité ont été installés dans les trois gares internationales : Bruxelles-Midi, Liège Guillemins et Anvers Central, qui sont de la même manière équipées de dispositifs à rayons X et des détecteurs de métaux, à l’image de ce qui existe dans les aéroports ou la section de l’Eurostar.

La SNCB et les services de police proposent des dispositifs de contrôle non systématique mis en œuvre de façon aléatoire et en fonction des risques.

Pour les cinq premières journées, 2.509 voyageurs et 2.962 bagages ont été contrôlés au départ de Bruxelles-Midi.